La croissance informatique en question

Est-il opportun de parler de croissance informatique en ce moment en France ? La réponse est définitivement oui. Après la reprise en 2015, + 2,1%, une dynamique évidente s’est développée durant l’année 2016, + 2,9%. Et en 2017, une nouvelle hausse de 3% a été constatée, ce qui prouve de manière incontestable que la croissance informatique est bel et bien là, que la flamme a pris et qu’elle n’est pas près de s’éteindre. C’est donc un secteur qui a un avenir tout tracé, qui est en constante mutation, qui ne cessera de recruter et de créer de nouveaux emplois, bref, un secteur riche et porteur.

Une croissance informatique toujours en cours

Ce qui est positif en rapport avec cette croissance informatique, c’est le fait qu’elle prend de la vitesse, elle s’accélère. On sait que cela veut dire des bénéfices financiers importants, et par conséquent, une économie reluisante. Ce sont le sociétés informatiques qui sont les moteurs de cette croissance informatique, rendue palpable grâce à la transformation numérique. Car tout est là, cette mutation qui permet aux entreprises qui ne l’ont pas encore fait de se convertir aux nouvelles technologies et aux nouveaux services informatiques.

 

 

Le devenir de la croissance informatique

Le Syntec Numérique, spécialiste des métiers des services informatiques, du logiciel et du conseil en nouvelles technologies, affirme que la belle croissance informatique qui a démarré sur les chapeaux de roues depuis 2015 n’est pas près de s’arrêter. Car les entreprises souhaitent améliorer leurs performances, elles veulent réduire leurs coûts, et renouveler leur expérience clients, aussi, il est évident que cette croissance informatique ira toujours en arugmentant dans les années à venir. Les nouveaux marchés SMACS, social, mobile, analystics, cloud, sécurité, sont au cœur de ce formidable accroissement et ces activités sont appelées à croître de 15% en 2017 et plus encore après.